Sélectionner une page

C’est quoi un tourner court ?

C’est lorsque le chien va franchir le saut en enroulant le montant. Au lieu de sauter tout droit et de tourner après l’atterrissage, on va apprendre au chien à sauter en tournant.

Il s’agit d’un travail complet qui va demander au chien de comprendre comment ajuster sa vitesse, où prendre son appel, comment bien tourner sur le saut, comment tourner du bon côté, comment bien utiliser ses pattes arrières pour se propulser vers le haut ….

Ce travail date des années 2000 et a été largement mis en avant par Silvia Trkman, multiple championne du monde d’agility, et son fameux Cik / Cap (prononcé Chik et Tap) et qui est venu en France avec l’ordre Tic et Tac. Désormais, on le travaille dans beaucoup de club d’agility.

Aujourd’hui, c’est devenu un apprentissage indispensable pour toute personne souhaitant faire de l’agility en concours que ce soit avec avec un mini shetland ou un très grand border collie. Il suffit de regarder quelques vidéos de concours d’agility pour se rendre compte à quel point c’est nécessaire.

Tourner court agility
Un tourner court parfaitement exécuté en pleine vitesse par Neela

Pourquoi travailler ce comportement ?

Aujourd’hui, sur un parcours d’agility, il est très courant d’avoir un ou même plusieurs tourner court. Si votre chien ne connait pas cette technique, lui comme vous allez être pénalisé.

Apprendre à nos chiens à tourner court sur un parcours a de nombreux avantages !

Le premier et le plus important à nos yeux est qu’il va limiter les risques de blessures. L’agility est un sport canin très demandeur et toute méthode nous permettant de minimiser les risques de blessure est intéressante ! Le chien qui saute loin et tourne à l’atterrissage va non seulement ressentir un fort impact sur ses épaules mais risque également de glisser et de se tordre un membre, voir même de chuter à la réception. Quand on y réfléchit, parmi tous ls obstacles sur un parcours d’agility, le saut est celui que le chien franchira le plus et pourtant, c’est bien l’obstacle le moins entraîné par les maîtres. Et peu importe le niveau que vous visez avec votre équipe, que ce soit à l’entrainement ou en concours d’agility, votre chien fera le même effort. L’agility reste un sport canin !

Le tourner court va également permettre au chien d’ajuster sa trajectoire sur le parcours. Comme il va tourner en sautant, il parcourra moins de distance entre deux obstacles, et risquera moins de se faire éliminer en allant prendre un obstacle qu’il n’aurait pas dû.  C’est particulièrement vrai pour les border collie, les bergers belges ou les bergers australiens : tous les grands chiens avec une grande foulée.

En parcourant moins de distance, le chien gagnera aussi du temps, ce qui n’est pas négligeable en concours d’agility !

Tic tac agility
Plus le chien sera grand, plus le gain de temps sera important !

Le travail de tourner court permettra au chien et à son maître de gagner en compréhension et donc en vitesse. En effet, il y a de nombreuses façons de franchir un saut (tout droit, en tournant, en le contournant, à plat …) . Plus le chien a l’information tôt sur ce qu’il devra faire sur les obstacles, plus il pourra aller les franchir en toute confiance et sans se poser de questions. Avoir un ordre spécifique pour les sauts serrés est donc indispensable. Et il sera également très important que le maître donne l’ordre au bon moment pour que le chien puisse recevoir le message avant de sauter ! L’agility reste un sport canin qui se pratique en équipe et il ne faut pas l’oublier!

Vous aurez également plus d’autonomie ! Un chien qui a appris à tourner court ira à toute vitesse sur son saut peu importe votre localisation dans l’espace.

Vous avez donc tout à gagner à lui apprendre à sauter de la bonne façon !

Quelle méthode pour l’apprendre à son chien ?

Pour mettre en place un bon travail de tourner court, il va falloir apprendre à notre chien plusieurs paramètres :

–        Freiner avant le saut pour pouvoir ajuster sa foulée

–        Prendre son appel au bon endroit ( beaucoup plus près du saut que pour un saut droit)

–        Sauter en tournant et plaçant bien ses pattes

–        Atterrir avec fluidité pour pouvoir relancer immédiatement

Puisqu’une image vaut mieux que mille mots, nous vous avons préparé une vidéo qui vous explique en détail la différence entre un saut droit et un tourner court à l’agility. Vous y verrez un entrainement de technique de saut avec différents chiens.

On peut faire ce travail de nombreuses manières, au clicker ou sans clicker, avec un jouet ou des récompenses, ou même une Treat And Train.

L’important est d’avoir une méthode cohérente basée sur la compréhension du chien de comment il doit sauter en respectant son physique.

Un des apprentissages sera par exemple d’apprendre au chien à tourner autour d’un objet. Cela lui permettra d’acquérir la notion de cercle qui sera très utile par la suite !

tourner court berger australien
Travail de base de tourner court sur un tonneau

Un entrainement pour tous les chiens ?

Plus votre chien sera grand et puissant (par exemple un très grand border collie) plus cet apprentissage demandera du temps. Il faut également comprendre que nous n’aurons pas les mêmes critères en fonction du physique du chien. Des chiens peu souples, comme les cockers, ne seraient pas capables de fournir le même tourner court qu’un shetland.

Cependant tous les chiens bénéficieront de ce travail du moment qu’il sera adapté à sa morphologie.

On peut aussi parfois voir des chiens qui frôlent les montants, voir les enroulent si serré qu’ils finissent par perdre du temps et par risquer la blessure en glissant, voir même en tapant les montants. L’apprentissage du tourner n’a de l’intérêt que s’il respecte la morphologie du chien. L’objectif n’est pas de tourner le plus serré possible au risque de n’avoir aucune relance derrière voir même de blesser le chien qui aura un gros impact sur les épaules, mais plutôt de permettre au chien d’avoir la forme de saut la plus adaptée à son physique et à ses capacités.

On nous envoie souvent des messages pour nous demander l’âge auquel commencer cet apprentissage avec son chien. Il n’y a pas de réponse à cette question. Il n’y a pas une limite à partir de laquelle il serait ok de commencer à le mettre en place, comme pour tout apprentissage d’agility d’ailleurs. L’intérêt de commencer ce travail avec un chiot est limité. Tourner court demande de nombreuses capacités motrices et physiques que n’aura pas un jeune chien.

Et puis il y a bien d’autres choses à travailler avant pour le préparer à l’agility. 🙂

cocker tourner court agility
Star (34cm) a commencé le travail de tourner court sur des sauts vers l’âge de 10 mois

Comme toujours pour cette question, nous vous conseillons de vous tourner vers votre ostéopathe qui saura vous indiquer si votre chien est en capacité de commencer ou non cet apprentissage.

A très vite sur la Planète Agility !

Pauline